Quand ma musicienne de fille part jouer sur scène, elle est chargée comme une mule ! L'inconvénient de jouer de plusieurs instruments... J'ai eu pitié ! Alors j'ai trouvé un joli tissu d'ameublement avec un motif ethnique dans les tons marron / orangé. Et puis j'ai pris des mesures discrètement, dessiné des projets, et voilà ! 

Sac à piano

Le premier sac va servir au transport d'un piano électrique, je l'ai donc entièrement molletonné pour qu'il protège un maximum son contenu. 

Sac à piano 3

Bien sûr il est assez encombrant alors j'ai fixé des lanières de manière à ce qu'elle puisse le porter comme un sac à dos et un petit crochet pour pouvoir l'accrocher à une chaise sur scène ou à la maison... 

Sac à piano 2

Quand elle l'a vu, Héloïse qui est devenue avare de compliments  (elle a tout de même fini par me dire qu'il était super pratique !) n'a pas montré un enthousiasme délirant, mais elle a déclaré : "Ce serait bien que tu m'en fasses un autre pour transporter mon pied à violon..." Qu'à cela ne tienne, il me restait un bout de tissu, alors je m'y suis remise de suite. Ce sac-là est d'une coupe plus classique. Pour info, le pied sert à poser son violon en sécurité pendant que l'on joue d'un autre instrument, pour les multi-instrumentistes.  

Sac pied violon

La sangle assez longue permet de porter le sac en bandoulière. J'ai utilisé le tissu de la doublure intérieure pour le soufflet qui donne de l'aisance. Cela permet d'harmoniser les deux sacs tout en rajoutant une petite fantaisie.  

Sac pied de violon 3

Je l'ai tout de même molletonné, pensant que cele donnerait de la tenue à l'ensemble. La connaissant, il va en voir, ce sac ! Et j'ai fixé  une petite étiquette bien visible avec mon nom, pour la fierté ! (sur le rabat)

Sac pied de violon 2

Au final, ma fille ressemblera toujours à une mule mais elle aura les mains libres, le transport de ses instruments sera facilité et tous ses sacs sont visuellement en harmonie. Espérons qu'elle a prévu de faire un peu de muscu pour porter tout ça - ou bien de se trouver des porteurs costauds ! Ah ben, finalement, une fois formulée, je m'aperçois que cette idée ne me plaît pas tant que ça...