M comme Montcuq

Montcuq

Ah ! J'étais encore gamine quand dans l'émission "Le petit rapporteur", Daniel Prévost nous a annoncé, en se retournant : "Aujourd'hui, pour la première fois, je suis heureux de vous montrer Montcuq à la télévision...". S'en est suivie une interview truffée de grivoiseries, que les personnes interviewées, intimidées, n'ont pas décelées ! (cliquez sur le lien pour revoir ce moment d'anthologie).

Les montcuquois ne sont pas rancuniers, ils en sont même si fiers qu'on trouve en se promenant une "Rue du Petit Rapporteur", et un Monopoly "spécial Montcuq" a été édité !

Monopoly montcuq

Au quotidien, cette capitale du Quercy blanc est charmante. Il s'agit d'une toute petite ville perchée sur un piton surplombée d'une ancienne tour, vestige d'un château du XIIème siècle. La promenade dans les rues en pentes est bien agréable. Il y a un joli marché le dimanche matin, en été on ne peut même pas s'approcher tant il y a de monde. A noter un festival centré sur les musiques du monde au mois d'août, "Festitrad", des stages de musique traditionnelle suivis de bals au mois d'avril et octobre. Et un très étonnant festival centré sur le jeune public, qui aura lieu ce week-end :"Rue des enfants". Bref, une ville qui semble endormie mais qui en est bien loin !

Affiche-2015-01

M comme "mique"

La mique est un plat purement quercinois, mais qui n'est quasiment plus cuisiné dans les foyers. Il est devenu très rare dans les restaurants, ou alors dans une version si fade que ça ne laisse pas de souvenir impérissable. C'est bien dommage, car bien cuisiné c'est un régal, à réserver pour la saison chaude.

mique

La mique est un pain levé cuit dans un bouillon de viande et de légumes. Au départ il s'agissait d'un pain à la farine de maïs, remplacée à présent par de la farine de blé. C'est donc une sorte de sorte de brioche salée ! Le bouillon se fait avec du plat de côtes, des légumes d'hiver comme pour un pot-au-feu. On sert la mique en découpant le pain an grandes tranches, que l'on "mouille" avec le bouillon, et l'on ajoute sur l'assiette la viande et les légumes. Ce n'est peut-êre pas super délicat, mais qu'est-ce que c'est bon ! Je vous ai trouvé une recette ici.

M comme "merveilles" 

 J'ai découvert les "merveilles" dans les fêtes d'écoles et les lotos. Ce sont des petit beignets assez fins saupoudrés de sucre. Les lotois en sont friands, mais franchement cela n'arrive pas à la cheville des "oreillettes" pied-noires de mon père ...

merveilles

La pâte est presque identique mais parfumées au citron et à la fleur d'oranger, les oreillettes l'emportent haut la main sur les merveilles trop fades à  mon goût ! Je vous ai cependant trouvé une recette de merveilles sur ce blog à qui j'ai aussi chipé la photo...

M comme mohair

Quelques petits éleveurs du Lot se sont convertis à l'élevage de ces chèvres au poil long et doux.

Chèvre mohair

Saint Pantaléon près de Montcuq, à la ferme Laboissière, un couple produit du mohair et de l'angora. Ils récoltent la laine, l'envoient dans une coopérative où la laine est teinte, filée et mise en pelotes.

pelotes-a-tricoter-mohair

Ils vendent ensuite leur fil dans leur ferme et sur les marchés, proposent aussi des plaids et châles qu'ils ont tricotés eux-mêmes. On peut visiter leur élevage. Vous trouverez leurs références en cliquant ici (ils n'ont pas de site internet).

Les photos ne sont pas de moi, cette fois-ci, je les ai trouvées sur les sites dont je parle. Bonne semaine à tous, à la semaine prochaine pour la lettre N !