Je vous montre mes réalisations de ces derniers mois dans le désordre, qu'importe, n'est-ce pas ? Celle-ci date du printemps. Ce chemisier a une longue histoire, puisque j'ai commencé à le coudre il y a presque trois ans. Et puis il est resté oublié, alors qu'il restait peu à finir : le col intérieur à coudre en points invisibles a été achevé rapidement. 

Chemisier fleuri 1

Le plus long a été de finir les manches, puisque j'avais égaré les bracelets de poignets. En examinant bien le modèle, j'ai constaté que j'avais prévu un montage triché / simplifié : ainsi après avoir recoupé les bracelets de poignet je les ai placés sans bouton ni patte de fermeture, et ça marche tip-top ! Plus jamais je ne laisserai certaine demoiselle me dire : "T'inquiète, je vais m'en occuper, moi, des poignets...", parce que trois ans après, c'est moi qui ai dû m'y coller. Des surpiqures pour les finitions soignées, ça le fait ! 

Chemisier fleuri 2

Il ne me restait plus qu'à réaliser les boutonnières et coudre les boutons : à la machine, ce fut si rapide, que j'ai obtenu très vite un chemisier tout joli, tout neuf, tout fini ! 

Chemisier fleuri porté 2

Le voilà sur le dos d'Héloïse, à qui il était destiné il y a si longtemps : par chance, la mode de l'année est aux petites fleurs, ouf ! Ni vu, ni connu (sauf par vous mes complices). 

Chemisier fleuri porté 1

Pour la petite histoire, il s'agit d'un patron maison, reporté à partir d'un chemier du commerce puis modifié et adapté par Héloïse et moi, à l'époque où la miss faisait des études de mode. A très bientôt pour de nouvelles aventures !