Il y a quelques semaines je vous montrais ici des orchidées dénichées sur les causses secs de Lalbenque. Je vous propose aujourd'hui d'autres orchidées sauvages, prises en photos sur les côteaux de la vallée du Lot. Nous arrivons à présent à la fin de la période de floraison de cette fleur si discrète et originale. Les orchidées sauvages se rangent en plusieurs grandes familles, que je vais pouvoir illustrer ici. 

L'orchis pyramidal est celui que l'on voit le plus en ce moment. Il a une forme triangulaire très reconnaissable, pousse dans les prairies et sur les bords de route, par petits "bouquets".

P1150911

P1160247

L'acéras "homme pendu" est très original. On le distingue à peine à cause de sa couleur anis très proche de celle des graminées environnantes. Il a une forme conique reconnaissable, ses fleurs sont réparties tout le long de la tige.

P1160253

Son sépale a une forme de casque légèrement strié de rouge. Son nom vient de la forme de son labelle, qui ressemble incroyablement à un corps d'homme accroché par la tête. On le trouve souvent sur des talus calcaires secs, par plaques.

P1160256

L'orchis bouc a une couleur discrète, vert jaunâtre. C'est pourtant la plus grande des orchidées puisqu'il peut faire 80 cm de hauteur.

P1160243

Il a un casque vert à nervures pourpres à l'intérieur. Son lobe est incroyablement long et torsadé, fourchu à l'extrémité, d'où son nom. Il faut se méfier de lui car il a une odeur désagréable...

P1160241

Le platanthère est aussi appelé parfois "orchis vanille".

P1160195

C'est la seule orchidée sauvage que je connais qui possède un léger parfum, d'où son surnom. Elle possède un long éperon et un labelle pendant étroit. C'est une espèce de sous-bois. Elle se montre juste en ce moment, pendant une courte période, et pousse de manière clairsemée.

P1160196

Voici une autre famille d'orchidée, je ne connais qu'une seule zone dans le Lot où on la trouve, cela ne signifie pas qu'elle soit rare. Elle est toute petite, à peine 15 cm de haut, et ne porte que deux fleurs sur sa tige, ce qui la rend difficile à repérer. Elle se nomme "sérapias".

P1160259

Pour finir cette promenade florale, voici la céphalanthère blanche (il y en a aussi des roses), qui tire son nom de son sépale en forme de "tête" : on pourrait croire que c'est une petite clochette orientée vers le haut. C'est une plante peu abondante, qui pousse plutôt à mi-ombre. 

P1150913

 

J'espère vous avoir fait faire rêver en vous montrant ces plantes merveilleuses, si rares et discrètes que la plupart de leurs riverains les méconnaissent !