Louise est mon amie, pourtant elle n'a que 10 ans. Elle est passionnée de tricot, et adore quand je lui montre mes bricolages. Cela faisait longtemps que j'avais envie de bidouiller avec elle, avec l'idée de lui faire un sac ressemblant au mien, qu'elle admire à chaque fois qu'elle le voit. Regardez ce que nous avons réussi à faire ! 

P1150566

C'est un vieux patron de Marie Claire Idées qu'on ne trouve même plus sur le site. Du coup, je vous livre le tuto, vous trouverez le patron (que j'ai modifié, et à agrandir) en cliquant ici Patron_sac_arrondi

Avant la venue de Louise, j'ai brodé au point de croix son prénom sur une toile aïda, en me servant de ce livre dont j'ai parlé sur mon autre blog, De pages en séries.

Bande brodée

Ensemble, nous avons reporté le modèle en deux exemplaires sur le tissu extérieur, un coupon déniché à Toulouse dans la boutique Petit Pan, et encore deux fois de plus sur le tissu de doublure intérieure, choisi dans la nouvelle collection de Mondial Tissus.

P1150556-2

Pendant qu'elle découpait, j'ai taillé deux bandes pour le fond du sac et deux autres pour les bandoulières. J'ai dû drôlement assurer pour que ça aille assez vite pour qu'elle ne s'ennuie pas trop entre deux activités ! Puis j'ai piqué les pinces sur les 4 morceaux. Ensuite j'ai (vite) fixé la broderie sur l'un des morceaux externes, c'est elle qui en a brodé le tour à la machine.  

P1150561

Pendant qu'elle plaçait les épingles pour faire les bandoulières, en pliant le tissu endroit contre endroit, j'ai assemblé les deux parties extérieures avec la bande de fond (appelée aussi soufflet), puis les deux doublures aussi avec le fond.

P1150558-2

Et hop ! On place le sac intérieur dans le sac extérieur, endroit contre endroit, on les assemble en cousant le haut, mais en laissant une petite ouverture dans le fond de la doublure. Il nous a suffi ensuite de tirer tout le sac en le retournant à travers le trou et de coudre l'ouverture laissée pour terminer le fond.

Louise a cousu les bandoulières puis les a retournées sur l'endroit, en se servant du vieux truc de ma mère : on pique une épingle à nourrice à un bout du tube, et on la fait passer à l'intérieur. Un p'tit coup de repassage...

P1150560-2

et c'est encore elle qui les a brodées à la machine.

P1150562-2

Pour gagner du temps je les ai juste cousues sur le bord du sac, en temps normal il aurait fallu les glisser entre doublure et sac extérieur. J'aurais bien aimé ajouter un petit bout de dentelle sur le bord, mais la miss était crevée (4 heures d'attention extrême) et s'est même endormie sur le trajet du retour... Mais la voici toute fière avec son sac : 

P1150564-2

Merci Louise pour ce bon moment partagé,  l'amitié n'a pas d'âge... et j'étais très touchée car aucune de mes filles n'a jamais voulu coudre avec moi !