Le week-end des 11 et 12 juillet s'est déroulée la 3ème édition de ce festival totalement dédié à la laine. Cela se passait dans l'incroyable Musée de Cuzals, dont je vous ai déjà parlé dans mon Abécédaire du Lot. Dans ce cadre insolite, 70 exposants avaient installé leurs stands tous dédiés à la laine. J'ai été surprise de rencontrer dans ce festival un mélange de participants assez jeunes, beaucoup de jeunes femmes dans la trentaine, dans une ambiance détendue et festive. 

P1130653

Beaucoup de stands exposaient des écheveaux de laine fantaisie, de diverses couleurs et grosseurs, souvent des fils irréguliers, comme celui-ci qui m'a fait craquer par la diversité des couleurs et des matières.

P1130659

La laine brute tondue sur le mouton ressemble à ça : c'est moins joli...

P1130665

 Il faut ensuite la laver pour la débarrasser des impuretés et du suint (une sorte de graisse), puis la carder, ce qui signifie étirer et lisser les fibres de la laine pour obtenir des fibres longues, régulières et utilisables. Il y a toutes sortes de cardeuses, j'ai été si fascinée que j'ai oublié de les photographier... en voici une trouvée sur le net :

 

cardeuse

Il y avait énormément d'exposants qui proposaient des laines teintes et cardées, prêtes à filer. Cela a exercé une attraction irrésistible sur mes mains...

P1130657

Lors de ce festival, j'ai pris conscience d'un véritable engouement pour le filage. J'ai d'ailleurs pu filmer cette petite séquence, où l'on voit bien le geste.

Festival "le Lot et la laine"

Il s'agit de Julie que vous retrouverez sur son site Facebook Ama Yaga ou sur son blog, qui présentait des tresses de laines cardées et teintes dans des coloris merveilleux. J'ai passé beaucoup de temps dans son stand, mais si je veux pouvoir utiliser ses laines il va me falloir apprendre à filer !

Les organisateurs avaient mis en place de très nombreux ateliers autour de la laine, pour les adultes et les enfants. Filage au rouet, teinture, techniques spécifiques de tricot ou crochet, il y en avait pour tous les goûts.

P1130650

J'avais pour ma part choisi un atelier de crochet freeform, animé par Sonia, qui gère le blog "Les tricots de Confiture". Elle nous a proposé de découvrir cette technique qui permet toutes les libertés, puisqu'on crochète sans grille ni modèle. En deux heures, nous avons surtout revisité les points essentiels pour faire "de l'effet", en particulier les points en relief. Je vous montre mon échantillon, que je me suis amusée à crocheter dans tous les sens.

P1130680

Au résultat ça ne donne pas grand chose, mais il faut ensuite réaliser d'autres morceaux qu'on assemble pour obtenir un ouvrage plus grand. Le soir en rentrant j'ai crocheté cette spirale. Cet atelier m'a beaucoup plu et j'ai très envie de continuer.

P1130682

 Le musée avait complété ce salon en plein air par des activités informatives autour du mouton. J'ai pu filmer pour vous la tonte d'un pauvre mouton à lunettes (la race lotoise) qui s'est retrouvé tout nu sous les yeux du public ! Mais malgré tous les efforts de mon chéri, impossible de la diffuser... C'est dommage car à chaque fois je suis épatée par cette technique, qui permet d'enlever toute la toison de l'animal en une seule fois, comme un grand manteau, afin de la préserver pour ne pas abimer la fibre.

J'ai appris que le mouton du Quercy a été le premier à obtenir en France un label rouge, il y a 30 ans, et qu'environ 1 000 personnes dans le Lot vivent grâce à cet élevage. Comme il manque de jeunes pour prendre la relève, les moutons sont de plus en plus utilisés pour le débroussaillage en prévention des incendies. 

Un mini marché de producteurs proposait des repas bios aux visiteurs et exposants affamés. Si nous avons commencé la journée à 18 °, il en faisait 35 dans l'après-midi, de quoi griller sur place dans cette cuvette des causses !

Voici mes achats, somme toute assez raisonnables. J'ai regretté de ne pas ramener plus de choses, mais je ne sais pas dépenser sans projet. J'ai acheté de quoi réaliser trois châles dont je vous parlerai plus tard, sûrement au cours de l'automne.

P1130686

J'ai tout de même craqué pour un mini métier à tisser circulaire (au centre), puis j'ai déniché des petits bouts de toisons teintes pour m'amuser à faire des tissages avec différentes matières, associées aux fonds de pelotes qui traînent à la maison. 

P1130684

 J'espère vous avoir bien fait rêver ! Bonne semaine ensoleillée.